Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 05:38


 

Pour la plupart inédits, les manuscrits d’André-Marie Ampère (1775-1836), le fondateur de l’électromagnétisme, seront disponibles jeudi 15 avril dans leur intégralité sur le site @.Ampère et l’histoire de l’électricité.

 

Vous y découvrirez la pensée de ce célèbre mathématicien et physicien français qui fut aussi philosophe et poète. Ce site, dont la réalisation a été pilotée par le CNRS avec le concours de l’Académie des Sciences, est destiné à tous les curieux de science. Avec plus de 53 000 images en ligne, il donne accès à l’un des plus riches fonds d’archives de savants français.


 


 

@.Ampère et l’histoire de l’électricité

  

Le site @.Ampère et l’histoire de l’électricité réunit une nouvelle édition de la correspondance d’André-Marie Ampère et ses principales publications, ainsi que de nombreuses ressources sur l’histoire de l’électricité (documents multimedia, vidéos, expériences en 3D, etc.). Il s’enrichira jeudi 15 avril des archives du savant français. Sous la direction du CNRS (1), ce travail a été réalisé par le Centre Alexandre-Koyré - CRHST (2) (CNRS/EHESS/MNHN/Cité des sciences et de l’industrie), en collaboration avec le Centre national pour la numérisation de sources visuelles (CNRS), l’Académie des Sciences et le Très grand équipement Adonis (CNRS).

 

Un fonds d’une ampleur et d’une richesse exceptionnelles

 

La numérisation du fonds, conservé dans 39 cartons aux Archives de l’Académie des Sciences, a fourni plus de 53 000 photographies numériques. Tous les domaines de la connaissance y sont abordés : les mathématiques, la physique (en particulier l’électricité), la chimie, les sciences naturelles, mais également, de manière étonnante, la philosophie, la poésie, des ébauches de tragédies… Pour l’essentiel inédits, ces manuscrits éclairent les intuitions et les remaniements de la pensée d’Ampère. Au travers de documents familiaux et administratifs, ils témoignent de sa vie à Lyon sous la Révolution française, puis, à Paris, au début du XIXe siècle, au cœur de la communauté scientifique aux côtés d’autres grands savants, comme François Arago ou Georges Cuvier.

 

Un patrimoine scientifique accessible à tous

 

Les manuscrits sont accessibles de trois manières : un Aperçu du fonds - sélection commentée d’une soixantaine de documents -, une section Parcourir le fonds qui permet de consulter l’ensemble des fac-similés des manuscrits dans une galerie d’images et enfin un inventaire des archives. Numériser et rendre ce fonds accessible à tous sur Internet permet de préserver le patrimoine scientifique, de le diffuser sous une forme interactive et surtout, de le valoriser. Cette mise en ligne ouvre de nouvelles perspectives en facilitant la navigation dans une masse considérable de documents et en offrant la possibilité de transcrire les manuscrits grâce à un outil collaboratif d’édition en ligne.

 

Ce travail a bénéficié des soutiens du CNRS, de l’Agence nationale de la recherche, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, de la Cité des sciences et de l’industrie et de la Fondation EDF Diversiterre, ainsi que du concours de l’Académie des sciences et de la Société des Amis d’Ampère.

 

Notes :

 

(1) Christine Blondel, chercheur CNRS au Centre Alexandre-Koyré - Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques, responsable scientifique et Stéphane Pouyllau, ingénieur CNRS au TGE Adonis, responsable technique

 

(2) Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques Contacts :

Presse l Priscilla Dacher l T 01 44 96 46 06 l priscilla.dacher@cnrs-dir.fr


Sur le site @Ampère vous pouvez lire par exemple :

 

La longue histoire des unités électriques

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'histoire des sciences
  • Le blog d'histoire des sciences
  • : Comme l'art ou la littérature,les sciences sont un élément à part entière de la culture humaine. Leur histoire nous éclaire sur le monde contemporain à un moment où les techniques qui en sont issues semblent échapper à la maîtrise humaine. La connaissance de son histoire est aussi la meilleure des façons d'inviter une nouvelle génération à s'engager dans l'aventure de la recherche scientifique.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens