Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 12:33

En 1956, année du centenaire de sa naissance, le nom de Tesla, Serbe né à  Smiljan dans l'actuelle Croatie, est donné à l'unité d'induction magnétique (symbole T) à l'occasion d'un congrès international des électriciens tenu à Munich. Il rejoint ainsi le groupe prestigieux des Volta, Ampère, Faraday, Ohm, Coulomb, Joule, Watt, Henry, Weber... Cet honneur posthume, certainement ne l'imaginait-il pas au moment de sa mort, seul et oublié dans un hôtel de New York. Pourtant, la mesure des champs magnétiques ayant pris une telle importance dans le monde contemporain, qui peut, aujourd'hui, ignorer le nom de Tesla ?

Ses compatriotes ne l'ont pas oublié et le musée Tesla à Belgrade est l'un des plus fréquentés de Serbie.

Salle du musée Tesla à Belgrade.

Quel héritage retenir ?

La plupart des savants dont le nom a été retenu par l'Histoire ont eu une multitude d'intérêts et sont à l'origine de plusieurs découvertes, pourtant chacun symbolise un moment de l'histoire de sa discipline. La pile pour Volta qui était aussi un chimiste de renom. Les effets magnétiques des courants pour Ampère qui a pourtant consacré plus de son temps à des écrits de nature philosophique. La notion de résistance pour Ohm et la fameuse loi connue de tous : U=R.I, l'équivalence travail/chaleur pour Joule... deux savants qui ont abordé bien d'autres sujets.

Que retenir de Tesla ? Bien sûr Tesla s'est illustré dans le domaine des ondes électromagnétiques ouvert par Hertz. Oui, dans d'autres circonstances on aurait dû lui reconnaître le titre d'inventeur  de la transmission sans fil attribué à Marconi. Il a acquis une extraordinaire mais éphémère notoriété par la création des courants à haute fréquence et les démonstrations extraordinaires qui font encore sa célébrité.

 

La découverte qui l'a réellement révélé et que personne ne lui a jamais disputée est celle des "champs tournants" et de leur application aux moteurs fonctionnant aux courants alternatifs biphasés et triphasés. A juste titre, la superbe statue de Zénobe Gramme reçoit les visiteurs du Musée des Arts et Métiers à Paris mais n'oublions pas que ce sont les moteurs inventés par Tesla qui actionnent aujourd'hui les TGV qui nous font traverser la France et l'Europe à 300km/h.

 

Se souvenir de Tesla, c'est d'abord associer son nom à cette belle et si utile découverte. Il reste aux enseignants, au moment où ils introduisent l'unité de champ magnétique dans leur programme, ou, dans les classes techniques quand ils abordent la notion de "champ tournant" et découvrent les génératrices et moteurs à courants alternatifs triphasés, de rappeler qui était Tesla et ce que notre civilisation électrique lui doit.

Alternateur polyphasé de Tesla à l'exposition de Chicago en 1893.

__________________________________________________________________

Voir aussi :

Faut-il réhabiliter Nikola Tesla ?

Alternatif ou continu ? Produire et transporter l'électricité.

Textes et documents.

Document pédagogique.

__________________________________________________________________

Pour aller plus loin

Émanation, fluide, particule, onde… quelle est l’identité de cette chose insaisissable mais bien présente dont la quête remonte à vingt-cinq siècles et dont la réalité nous échappe dès qu’on pense l’avoir cernée ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'histoire des sciences
  • Le blog d'histoire des sciences
  • : Comme l'art ou la littérature,les sciences sont un élément à part entière de la culture humaine. Leur histoire nous éclaire sur le monde contemporain à un moment où les techniques qui en sont issues semblent échapper à la maîtrise humaine. La connaissance de son histoire est aussi la meilleure des façons d'inviter une nouvelle génération à s'engager dans l'aventure de la recherche scientifique.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens